Mais Moi j" Textes LIBERTINS LIBERTAIRES
En français ça veut dire 'mémoires' mes 2 premiers mots. Suis Libertin et "père vert polymorphe".

Thèmes

adoration adultere amant amants amour autorité baiser bdsm candaulisme cb chastete cocufiage

Rubriques

>> Toutes les rubriques <<
· "PREMIERES" * en servitude gynarchique. (12)
· **INSTRUMENTALISATION(S), APPAREILLAGE. (9)
· A part thé ! (41)
· ANECDOTES et récits divers (2)
· ANTICIPATION Erotico Sociétale. (23)
· Avant: "Simple" servitude conjugale ! (6)
· CANDAULISME BDSM (42)
· COMBATS anti cons bas. (4)
· Des bases matérielles d'humiliation. (31)
· Dévotion sexuelle.. (61)
· Discipline et corrections (61)
· DOUX FOYER GYNARCHISTE. (61)
· DU VANILLA A LA GYNARCHIE (42)
· Du vanilla à la gynarchie SM avec MAD. (12)
· Ecumeuses de supermarchés. (5)
· Forcé, enfermé, condamné, relégué. (7)
· Glissements progressifs (du plaisir?) (79)
· Homme DU ménage/ homme DE ménage ! (19)
· JE ME SOUVIENS, DIANE. (7)
· Journal ! Le quotidien " frais " (33)
· Katarina TTITUDE. Remember (1)
· LEZDOMME et TRIBADISME (14)
· Mari en déni d'orgasme et candaulisme (22)
· PAREES D'ENCRES (3)
· READ IS SEXY. (6)
· Rituels,cérémonies,célébrations,rites (33)
· RUBRIQUE... à brac ! (18)
· SAYNETTES -ACTes/SCENes- (5)
· Scènes de la vie candauliste. (2)
· STANTON,BETTY PAGE, ETC (1)
· TEMOIGNAGES et CONFESSIONS (7)
· TRANS forme (4)
· VOYAGES dans l'espace (14)
· VOYAGES dans le temps (53)
· VOYAGES en NO MAN'S LAND (5)
· VOYAGES en pensées "sauvages" ! (3)
· WOMEN RULE. (21)

Derniers commentaires

je me doutais bien qu'elle vous plairait patrick :-). je vous souhaite un bon week end en bonne compagnie .htt
Par erog, le 27.03.2015

par ailleurs, je suis bien d'accord que nous faisons partie d'une minorité sexuelle mais que toutes les minori
Par Léon, le 27.03.2015

mmmm... belle perspective... et ces petits noeuds pour dénouer de bikini...http: //fascination5 8.centerblog.n
Par fascination58, le 27.03.2015

mmmm... superbe, ce bustier... il suffit, juste, d'écarter les bonnets de ce bustier pour...http:// fascinatio
Par fascination58, le 27.03.2015

raaaah... quelle beauté altière!http: //fascination5 8.centerblog.n et
Par fascination58, le 27.03.2015

Voir plus

Blogs et sites préférés

· amandinelibertine
· amants
· amatricerousse
· amatricesnues
· asshole
· asspic
· auxroyaumedelafemme
· blogsexymarion
· bnat
· bombes-sexuelles

Voir plus


Articles les plus lus

· -335- Le retour de ma femme et de son "homme" .
· Mon Adorée enceinte de son amant!
· J'ai subi le Gokkun en "Devotional Sex".
· -443- Ma Femme et son amant commencent bien l'année. (TA6)
· Frustration ET orgasme ruiné!(3)

· Humilié et battu! (III)
· -453- Terrible chasteté . (TA5)
· Un mari gynarchiste éprouvé. (B)
· Branlette autorisée pour l'anniversaire de "chéri".
· Punition sévère... et la honte !(E)
· -136- Ma Femme et son amant en vacances !
· Cruauté du déni d'orgasme prolongé.(1)
· Candaulisme ou cuckolding ?
· -258- Lettres entre Femmes Gynarchistes.
· Rôle de ma Belle-Soeur dans mon asservissement.(TA8)

Voir plus 

Abonnement au blog
Recevez les actualités de mon blog gratuitement :


Rechercher
Statistiques

Date de création : 19.09.2011
Dernière mise à jour : 23.03.2015
807articles


-459- Gare à l'Edgar qui reste très pointu !

Publié le 27/03/2015 à 23:17 par erog Tags : besoin amour
-459- Gare à l'Edgar qui reste très pointu !

 

Nous portons en nous un tel besoin d'amour que parfois une rencontre au bon moment -ou peut être au mauvais moment- déclenche le processus du foudroiement, de la fascination.

Edgar MORIN.

 

(Non ce n'est pas le Morin -Hervé de son prénom- qui croit qu'il fait de la politique et même qu'il était au débarquement de Juin 44)



-458- J'aime.

Publié le 27/03/2015 à 16:16 par erog
-458- J'aime.

 

Oui ! je le confesse : j'aime les femmes toquées.

-460- Mes demeures.

Publié le 25/03/2015 à 03:32 par erog Tags : Utopie Ouvertures Chair Sens
-460- Mes demeures.

 

J'habite la demeure du possible. Elle a plus de portes et de fenêtres que la demeure de la raison.

Emily Dickinson.

-554- Est elle bien entourée ?

Publié le 23/03/2015 à 17:00 par erog Tags : amant cuckold dame
-554- Est elle bien entourée ?

 

Qui est au spectacle de la vie "border line"?

Encore une ceinte trinité quoi !

Et le mari n'aurait il ni braguette accessible ni poche ?

Lui? il a chaussé ses lunettes pour mieux fermer les yeux.

-553- A DEUX ça peut être MIEUX !

Publié le 23/03/2015 à 10:01 par erog
-553- A DEUX ça peut être MIEUX !

 

Dans le triangle amoureux gynarchiste et candauliste composé des amants et leur soumis de mari la complicité peut aider à "armer" les dominants et faire des merveilles.

- " Tu ne la mérites pas cocu ! Tu vois comme elle revit ? comme elle s'épanouit depuis notre rencontre ?

-552- Trio féminin

Publié le 23/03/2015 à 02:37 par erog
-552- Trio féminin

 

Je trouve que les dessins  inspirés des mangas sont souvent dans l'esprit SM (et pas nécessairement  BD SM !)

A part cela, qu'on peut discuter, je sais, mais pour ce qui touche au sexe et à ses expressions vous savez qu'on peut discuter à peu près de tout, je suis désolé de ces deux semaines sans publication, mais  ayant eu envie de me rapprocher un peu plus de l'océan, j'ai dû accomplir pas mal de démarches, négocier etc... et me voilà au stade du déménagement -oh juste 25 km et je vais avoir les pieds vraiment dans l'eau-

Encore une semaine de perturbations quoi... et puis après, il faudra voir? J'ai bien l'intention de mettre de l'ordre dans ce blog - je le dis depuis longtemps je sais...

Et puis je suis plus souvent sur FL...

Et puis je redécouvre le goût du manuscrit...

et puis... mais je ne cesserai pas de venir visiter les blogs finalement assez nombreux depuis qu'on a appris à se connaitre qui satisfont mon regard, ma libido et... stimulent mes mauvais penchants :-)))

-551- Aveux? pas doux pour un sou alors !

Publié le 23/03/2015 à 02:26 par erog Tags : cuckold facesitting aveux humiliation
-551- Aveux? pas doux pour un sou alors !

 

Pourquoi ne pas dire à tes amis que je te fais cocu ? Je l'ai dit aux miens tu sais ! Je leur ai même dit comment, quand je rentre à la maison, je viens m'asseoir sur ta tête... et comme tu aimes faire ma toilette avec ta langue.

-550- Y a t il plus cruel pour un cuck SM ?

Publié le 23/03/2015 à 01:45 par erog Tags : chuchotements complicités regards
-550- Y a t il plus cruel pour un cuck SM ?

 

Oui ! Qu'est ce qui peut faire plus mal que les regards qu'échangent les amants en présence du cucky candauliste SM ?

Au fond dans les trios ponctuels comme les "ménages à trois" je connais des soumis candaulistes qui finissent par préférer quand, dans les règles de vie et comportements (genre "tu ne parles que lorsqu'on t'adresse la parole") il y a aussi l'obligation de baisser les yeux, de ne jamais regarder en face le couple dominant, sauf demande de leur part...

On voit plus rarement leur visage et l'expression de leur bonheur, de leur complicité.

-546- Comme chez lui l'amant ! vraiment ! (A)

Publié le 05/03/2015 à 08:00 par erog Tags : ébats couple insolence etreintes
-546- Comme chez lui l'amant ! vraiment ! (A)

L'absence de gêne , en n'importe quelle circonstance témoigne et atteste de la progression - ici harmonieuse et désirée - dans la relation ... l'absence de gêne s'entend ici chez les deux personnages privilégiés de la relation ! C'est celle qui attire et retient l'attention.

La progression fulgurante aboutit, chez nous,  au naturel le plus désarmant, désormais, entre mon Adorée et son amant...

Oui ! ma Femme est maintenant parfaitement naturelle quand "son chéri" vient à la maison ...Parfaitement à l'aise avec lui, quand je suis présent comme en mon absence ...

Elle se déshabille - et à l'occasion le déshabille - tout tranquillement . Elle l'embrasse, le caresse dans le couloir quand il arrive !... elle lui saute au cou ...

Dans le canapé, pendant que je leur sers à boire,  prépare leur repas, dresse la table, il la pelote sans retenue , soulève sa jupe , embrasse et mordille ses seins !... il  glisse ses mains entre ses cuisses qui s'écartent volontiers pour le laisser passer comme jamais elles ne l'ont fait pour moi ...

Et elle encore...  qui  déboutonne sa braguette, sort de son slip le redoutable engin de celui qu'il serait ridicule d'appeler  "mon rival", tant ce qui nous différencie est...  énorme !

Elle peut le branler en riant, le sucer que je sois présent ou non (ce qu'elle n'a jamais fait avec moi !  le lui avoir demandé une fois, au début de notre union, m'a valu une baffe et une injonction tout aussi cinglante : "Ne recommence jamais ça avec moi je ne suis pas ta pute sale vicieux ! je vais t'apprendre à me respecter ! " 

Ont ils envie l'un de l'autre ? Elle se laisse empaler sans se soucier le moins du monde de ma présence ...  Ils râlent, gémissent, grognent de plaisir sans retenue .

Lui n'éprouve plus la moindre gêne non plus !... D'ailleurs j'ai noté  qu'il avait été à l'aise plus vite qu'elle d'une certaine façon... et ce,  dès qu'on  eut franchi le cap de sa venue à la maison ! ce qui n'avait pas été le cas de ces prédécesseurs.

Ce sans gêne a d'ailleurs permis à ma chère Femme de se libérer plus vite à son tour... j'en suis convaincu.

Je crois que le caractère autoritaire et sûr de lui de cet homme a contribué à " faire sauter les digues "... et ma chérie, de plus en plus épanouie  s'est engouffrée avec enthousiasme dans l'ouverture !!

Et maintenant, comme dit l'humoriste, " une fois les bornes franchies y'a plus d'limites ! "                      Chaque jour  les faits démontrent que le cap est bel et bien franchi... que le point de non retour est atteint, et que l'amant est devenu en un rien de temps " l' Homme  DU ménage " quand moi je suis resté " l'homme de ménage " ( c'est ce que se plait à répéter ma belle-soeur  qui est aussi au nombre des " initiés " ! ) .

Ce matin  en arrivant - il revenait de chez sa  femme,  dont il serait en instance de divorce  - quand ils se sont trouvé face à face, ils se sont embrassés à " bouche que veux tu "  comme certains disent... longuement ( et ça fait drôle croyez moi ! ... pour celui qui n'est plus autorisé à embrasser sa femme depuis un bail et qui n'est plus embrassé !! )

Cela se passait sur le perron, donc au vu de n'importe qui...  même si la maison n'a pas vraiment de vis à vis directs et si la route n'est pas toute proche ... Ensuite, ils sont rentrés bras dessus bras dessous et devant la baie d'entrée du salon, il lui a ôté sa culotte  - elle lui a facilité la tâche en riant et en levant l'une après l'autre chacune de  ses  magnifiques jambes -    Puis il  a ébauché le geste de me la tendre !...Comme, surpris, je ne m'en saisissais pas assez vite sans doute, il me l'a posé  sur la tête en s'esclaffant... Cela a conduit mon adorée à se jeter à son cou en riant, à ceinturer ses hanches de ses cuisses ouvertes !

Il l'a alors empalé sur son chibre glorieux !... comme ça ! ... lui debout !... elle soutenue sous ses fesses écartées , les pieds en l'air ... ils adorent  faire l'amour ainsi ... Il n'a eu aucun mal à la pénétrer en dépit de l'épaisseur de son engin ... elle était déjà toute  lubrifiée ! ... trempée  !!

A preuve : son exquise  petite culotte était toute mouillée, cette culotte dont le fond odorant était resté sur mon front, et sur l'arête de mon nez, là où il l'avait avec désinvolture "déposé ".

Vous voyez ! Ils ne se gênent plus ni l'un ni l'autre pour afficher  leur belle histoire  naissante ...

-547- Mes politesses envers l'amant (B)

-547- Mes politesses envers l'amant (B)

Ce jeudi matin, ma Femme a longuemment téléphoné à son amant . Mardi, au lendemain de mes deux premiers écrits, relatant en particulier  sa première venue à la maison,  ils se sont peut être vu, mais pas " chez nous "...

Ce n'est qu'hier, ou plus exactement cette nuit, qu'il est revenu ... Mon Aimée et lui avaient une soirée privée chez des amis à lui, un couple échangiste je crois, qu'il connait  très bien ...

Ils sont rentrés très tard, et sans doute repus : quand on se couche vers quatre heures du matin après " des heures de  débauche "   et que l'on doit se lever à sept pour cause de travail  (je l'ignorais mais c'est à cette heure que le réveil a sonné) on ne fait pas forcément l'amour ...

Pourtant, eux si ! je les ai entendu ! ... oh! pas bien longtemps , mais ma Femme est très  démonstrative avec lui... elle crie volontiers son bonheur  et la demi-heure qui a suivi leur entrée dans notre chambre  a été assez bruyante .

Parmi les nouveautés que ce blog se doit de révéler et d'exposer , LA DECISION DE MA FEMME DE M'ENVOYER DORMIR " à côté ",  est l'une des  plus récentes, en tous cas la plus importante de ces derniers temps...

Avant lundi, pas d'amant à la maison , je le rappelle ... et avant la nuit dernière nous n'avions jamais été dans ce cas de figure d'un retour nocturne ...

Hier, pendant que je lui donnais son bain, en fin d'après midi... pendant  que je l'habillais , la parfumais aussi ... pour son rendez vous, elle m'expliqua le  but  de sa  sortie ... qu'il fallait qu'elle soit " belle pour son amant " - elle disait cela en minaudant et riant -  et qu' "elle ne me voulait surtout pas dans la chambre" à leur retour. ...

- "Tu n'as qu'à dormir sur le canapé de ton bureau il est tellement près ! ... c'est un peu comme si tu étais dans la chambre non ?! " cela la fit encore rire... elle respirait le bonheur, c'était évident et pour moi -hélas !- elle n'était en cela que plus désirable !

Oui ! dormir hors de la chambre conjugale, hors  de ce que je considère encore vaguement comme "mon" lit fut une première et cela justifie qu'au moins je le mentionne aujourd'hui...

L'autre " première " non négligeable,  c'est qu'après avoir parlé longuement au téléphone tout à l'heure avec lui elle décida de me le passer :

- " Tiens ! Honey veut te parler ! Tu peux en profiter pour le remercier de me rendre heureuse ! toi qui es incapable de le faire ! "

Je l'ai fait !... oui ! JE L'AI REMERCIé ! je ne sais plus comment.

Je me souviens juste que j'ai bien bafouillé !!... que j'étais rouge de honte et le coeur battant.

Que ma Femme en a rigolé en me matant mine de rien devant son ordi (le matin , tard en général elle répond à ses courriels, consulte les nouvelles)... Lui aussi s'est un peu esclaffé en m'entendant... puis il m'a "tancé" comme ils disent en se marrant du mot désuet : selon lui je suis un  mauvais mari, pas seulement  parce que mon sexe n'est pas en mesure de satisfaire une vraie femme comme elle, mais parce que je ne suis pas assez à son écoute, pas assez  disponible, que je discute trop ses décisions... que je la contredis... que je ne suis  pas assez travailleur, que ma réussite est insuffisante pour assurer le bien-être d'une telle femme... etc... etc ! j'ai cru qu'il n'allait jamais s'arrêter d'énumérer ses reproches.

Ils sont, ces reproches, la conséquence de tout le mal qu'elle lui dit de moi. Quand, comme sur la photo, elle se blottit contre lui et qu'elle prend cet air contrarié ou peiné, en me regardant, je sais, même si je ne suis pas assez près pour l'entendre murmurer sur la solide épaule de son amoureux, ou si comme ici la vitre d'une baie nous sépare, qu'elle lui dit, qu'elle lui sert le même refrain: "il n'est  pas assez docile, pas assez travailleur... pas assez..." ! toujours !

Alors  cette humiliante scène au téléphone, perçue sous cet angle; prend évidemment tout son sens...

 Et il a poursuivi :

- " C'est pour ça que je voulais te parler ! il va falloir que tu m'écoutes à l'avenir, sinon, outre que dans l'immédiat je n'hésiterai pas une seconde à te corriger, il ne faudra pas t'étonner si un jour  cette femme que tu ne mérites pas à envie d'une autre vie... C'est dans ton intérêt quoi !... tu vas le comprendre si tu es moins bête que tu en as l'air." L'ampli était évidemment branché, histoire de m'humilier davantage, si toutefois c'était possible et ma femme qui me regardait en biais et avec qu'elle ironie ! a gloussé d'aise à cette remarque.  "Bon ! j'ai plus trop le temps là ! Réfléchis quand même à tout ça  et repasse moi ta femme  ! "

C'est ainsi qu'il conclut cet échange atrocement humiliant pour moi, comme vous pouvez le penser et dont j'ai senti aussitôt qu'il n'était qu'un avant goût de ce qui m'attendait désormais.

Un monologue en fait, si l'on excepte  mes "remerciements" baffouillants...

Il reprit sa conversation d'amoureux avec  ma toute belle... mais je la perdis de vue -et d'ouie- car au portail le facteur sonnait ... sans doute pour un colis ne tenant pas dans la boite aux lettres, ou un courrier recommandé .


DERNIERS ARTICLES :
-459- Gare à l'Edgar qui reste très pointu !
  Nous portons en nous un tel besoin d'amour que parfois une rencontre au bon moment -ou peut être au mauvais moment- déclenche le processus du foudroiement, de la fascin
-458- J'aime.
  Oui ! je le confesse : j'aime les femmes toquées.
-460- Mes demeures.
  J'habite la demeure du possible. Elle a plus de portes et de fenêtres que la demeure de la raison. Emily Dickinson.
-554- Est elle bien entourée ?
  Qui est au spectacle de la vie "border line"? Encore une ceinte trinité quoi ! Et le mari n'aurait il ni braguette accessible ni poche ? Lui? il a chaussé ses lunettes
-553- A DEUX ça peut être MIEUX !
  Dans le triangle amoureux gynarchiste et candauliste composé des amants et leur soumis de mari la complicité peut aider à "armer" les dominants et faire des merveilles.